menu
Toutes les catégories
  • Toutes les catégories
  • Astuces
  • Enquetes
  • SEO
  • Web Developement
Toutes les années
  • Toutes les années
  • 2016
  • 2017
Tous les articles
Aucun article n'a été trouvé..
15 Mai. 2017

Balisez pour ne pas avoir peur de Google !

par Gilles Garidel
13 Fév. 2017

Referrer Spam: les spams qui pourrissent votre site

par Gilles Garidel
18 Déc. 2016

Taguez vos photos !

par Gilles Garidel
17 Nov. 2016

WordPress omniprésent sur la toile

par webmaster
13 Oct. 2016

Votre site vous appartient-il ?

par Gilles Garidel
Plus d'articles
Veuillez changez d'année et/ou de catégorie pour recharger des actualités
13 Fév. 2017par Gilles GaridelClassé dans SEO Web Developement

Referrer Spam: les spams qui pourrissent votre site

On les appelle Referrer spam, et vous les voyez apparaître dans les statistiques de vos sites avec des noms tels que semalt, trafficmonetize, 4webmasters, free-socialbuttons. Ils n’affichent pas de messages sur votre page d’accueil, ne captent pas les adresses mail de vos contacts, et en apparence se contentent de rendre visite à vos pages de très nombreuses fois.

Mais ce surcroît de visites n’apporte rien à vos affaires, ni contacts ni ventes, et il ne vous fait pas bénéficier d’un meilleur référencement. Le but de ces spams est de générer du trafic vers le site dont ils veulent faire la promotion, et sur lequel vous trouverez des offres diverses et variées, payantes bien sûr.

Ce ne sont pas vos visiteurs qui sont visés, mais vous, quand vous regardez vos statistiques sur Google Analytics ou un autre outil.

Vous voyez un lien qui a généré des milliers de connexions, vous cliquez dessus, et vous fournissez au site un nouveau visiteur, bien réel celui-ci, qui pourra sinon acheter quelque chose, du moins améliorer le référencement du site puisqu’il sera abondamment visité par des internautes, tous ceux qui comme vous auront cliqué sur un lien.

Astuces

Il existe plusieurs manières de détecter les referrer spam, par exemple en identifiant les noms de domaines, en analysant la durée de visite (souvent égale à zéro, car pour la plupart ils modifient uniquement vos statistiques, sans même aller sur vos pages), et quelques autres recettes. On s’en protège de plusieurs manières, grâce notamment aux fichiers htaccess ou en configurant vos segments dans Google Analytics par exemple. Le vrai problème que vous posent ses spams, c’est qu’ils perturbent vos statistiques et vous empêchent de les exploiter, ce qui est une des bases du marketing lié au web.

fermer
LOGO

Titre de l'offre

Luptas assum qui di quaepta quodicatento odis si berruntis sim fugit, quam rem laborpos auta doloraecum, tem. In con conestrum nosae. Quo beaqui dolor a cum quam, odis vel inullam re conse dolorior sim eri num quas nos eum fuga. Ut eatio ma et offici nimos aliqui doluptat qui quides sinvelest

02 / 06 / 2017
Répondre à cette annonce